Après le match nul 0-0 réalisé par YS samedi, les défenseurs Florian Gudit et Adriano De Pierro nous ont livré leurs impressions quelques minutes après la fin de la rencontre.

Florian, à chaud que peut-on dire après ce match ?

Je pense que c’était une rencontre équilibrée, le match nul est tout de même logique, même si nous n’avons pas eu beaucoup d’occasions de marquer. Comme la semaine dernière on ne se crée pas beaucoup de situations dangereuses devant les buts, quand on n’arrive pas à marquer dans le jeu, il faut obtenir des choses. Des coups de pied arrêtés, des coup-francs, des corners… Là il y a clairement eu une situation de pénalty sur la tête de François Marque, un Tessinois met la main. Tout le monde l’a vu dans le stade…sauf l’arbitre !”

En défense YS tient le choc. Troisième match sans encaisser de buts depuis la reprise, deux fois 0-0, vous supportez le poids du match en défense ?

Oui, c’est un avantage de pouvoir compter sur une bonne ligne. Moi en première mi-temps, j’ai été mis en difficulté une ou deux fois. J’ai fait des relances moyennes qui auraient pu être dangereuses, mais Kevin fait un super arrêt ! En défense, on fait le job, mais à nous aussi de plus amener les ballons devant et ça va venir. Mais deux buts en trois matchs, ce n’est pas suffisant.”

L’arrêt de Kevin Martin.(c)FLASHPRESS/ ALLENSPACH

À côté de lui, en défense centrale, Adriano De Pierro est déçu.

Adriano, la déception se lit dans ton regard, quelle est ton analyse quelques minutes après le coup de sifflet final ?

Personnellement, j’ai trouvé une très bonne équipe de Bellinzone, bien organisée et le partage des points est assez logique. Mais si le penalty est sifflé…ça change tout ! Au niveau du contenu, c’est moyen. On a essayé de pousser mais on a failli se faire piéger à deux contre un, c’était chaud.

Si on prend les trois rencontres contre Bellinzone, il y a une victoire (0-1 au 1er tour), match nul (0-0) à Tenero en préparation et samedi match nul également (0-0). Ce sont des parties serrées et très engagées ?

Oui, c’est toujours très disputé. Les deux formations sont proches et si tu marques le 1-0, tu peux bien défendre le résultat et c’est difficile ensuite de remonter le score pour l’autre équipe. Les Tessinois sont venus chercher un point, c’est réussi. Nous on devait gagner et on est déçu ! C’est le foot…”

Adriano De Pierro très présent au centre de la défense. (c)FLASHPRESS/ ALLENSPACH

Et personnellement, comment juges-tu ta performance au centre de la défense ?

Je suis satisfait, c’est toujours zéro but encaissé. Le travail défensif est fait, tout le monde travaille. Les milieux, les attaquants, le gardien aussi. Mais cela ne suffit pas, on peut apporter plus en phase offensive, même moi sur les corners. On doit être plus déterminant. Tout cela, on le travaille à l’entraînement, un plan, un schéma, mais après il faut mettre la balle au fond des filets soit après un corner ou un coup-franc. Maintenant on y croit jusqu’au bout. Chaque match est une finale, et l’équipe joue pour la gagne et ne pas encaisser de but…”

Merci à nos deux défenseurs pour leurs propos, et nous vous donnons rendez-vous samedi prochain 23 mars à 17h30 au Stade Municipal pour la rencontre face au SC Cham.

Hop YS !