Vainqueur pour la troisième fois en autant de rencontre de préparation, YS a fait le plein de confiance face à Lancy. Tout comme son attaquant Gentian Bunjaku, qui a inscrit un doublé face aux Genevois.

Face au Team Vaud, Gentian Bunjaku s’était montré particulièrement altruiste, délivrant trois passes décisives à ses coéquipiers lors de la victoire initiale (5-0). Quelques jours plus tard, il avait inscrit une réussite pleine de lucidité face au portier du FC Bulle (victoire 3-1), croisant parfaitement sa frappe à l’orée des seize mètres. Vendredi soir, au Stade des Fraisiers, l’attaquant des Verts a une nouvelle fois fait parler la poudre en inscrivant un doublé: une première fois sur penalty, une seconde fois en éliminant intelligemment le portier adverse. En trois rencontres, l’ancien joueur de Vevey United a inscrit quatre buts, et a distillé autant de passes décisives.

Un groupe en confiance

Si les trois succès en préparation ont été obtenu face à des équipes évoluant à l’échelon inférieur (1L classique), la solidité démontrée lors de ces trois sorties n’en reste pas moins importante. Face à Lancy, les Yverdonnois ont quelque peu élevé leur niveau de jeu comparativement à la rencontre précédente, même si tout n’est pas encore parfait et que l’intensité tend encore à fluctuer. Reste que le groupe se sent bien, et qu’une réelle dynamique règne dans le vestiaire, comme le confirme Gentian Bunjaku: “On vit tous très bien ensemble. C’est vrai qu’il y a eu des départs, mais c’est le football. Le noyau dur est resté, et l’ambiance et excellente. D’ailleurs, cela nous facilite la tâche sur le terrain. Le groupe est en confiance!”

Archives – 15 juillet 2020. Yverdon-Sport – Bulle (amical). (c)FLASHPRESS/ALLENSPACH

Rapide adaptation

Arrivé de Vevey l’hiver dernier, Gentian Bunjaku a dû s’habituer à un nouvel environnement, plus proche de football professionnel que ce qu’il avait pu connaître précédemment. Pourtant, l’attaquant connaît la Promotion League, catégorie de jeu dans laquelle il avait évolué avec le Stade Nyonnais. “Le niveau, notamment technique, mais aussi le rythme sont différents. Mais je me régale dans cet effectif, avec des joueurs pareils à mes côtés. Les ballons arrivent facilement, que ce soit des ailes ou du milieu du terrain.”

Saine concurrence

Une préparation remarquée qui ne doit rien au hasard. L’attaquant de 27 ans souligne notamment l’intégration qui lui a été réservée. “J’ai été directement intégré par le vestiaire. Le but est d’aider l’équipe au maximum, d’avoir des bonnes statistiques aussi, de prendre du plaisir, mais surtout d’être le plus haut possible avec l’équipe.” Dans son style de jeu en pivot, difficile de lui donner tort actuellement, tant l’ensemble de ces caractéristiques semblent être à l’ordre du jour.

Sur la pointe de l’attaque, Gentian Bunjaku sera notamment en concurrence avec Sergio Cortellezi cette saison. Une concurrence qui ne l’effraie pas. “Avant une rencontre, on se souhaite toujours un bon match. S’il commence, alors j’espère qu’il marque. Peu importe qui débute, nous avons tous les deux l’objectif de faire gagner l’équipe.”

#AllezYS