Le jouer d’YS a annoncé qu’il n’évoluera pas avec l’équipe fanion la saison prochaine. Un nouveau défi l’attend. 

Il était revenu à Yverdon Sport avec une seule idée en tête : jouer un jour en Challenge League avec son équipe de cœur. Au fil des saisons, notamment en 1L classique, une véritable identité locale s’était créée autour du natif d’Arrissoules, permettant ainsi à un groupe pétri de talent d’atteindre la Promotion League au terme de la saison 17/18. ” Aujourd’hui, Florian Gudit n’a donc pas pleinement réalisé sa mission si l’on prend en compte la réglementation en vigueur après l’arrêt de l’exercice en cours. Sur le plan sportif toutefois, le milieu de terrain aura tout fait pour mener Yverdon Sport sur la route de la Challenge League, ce qui semblait être acquis avec cette première place au classement. Aujourd’hui, et peu importe le dénouement de la saison, il a annoncé ne plus pouvoir continuer à jongler entre son emploi et son engagement dans la « une » d’YS.

« Il faut savoir être réaliste. Aujourd’hui, le rythme de mon quotidien ne me permet plus d’être performant à 100% et de prétendre jouer avec la première équipe. Je ne connaîtrai donc plus les joies d’évoluer pour l’équipe fanion d’YS. Cependant, je peux vous l’assurer, je vais rester en vert et blanc. » La formation et l’identité locale tenant particulièrement à cœur du joueur nord-vaudois, il continuera l’aventure au sein des Verts la saison prochaine. Mais dans un rôle bien différent. « Dorénavant, je serai joueur de la deuxième équipe d’YS. Mon but premier sera d’encadrer les jeunes de l’effectif afin de les aider dans leur formation et ainsi tenter de les mener les plus haut possible. »

Outre cet engagement pour la seconde garniture, Florian Gudit œuvrera pour le mouvement junior. Il prodiguera des conseils aux plus petits à travers des entraînements spécifiques pour les juniors du club. Après une belle carrière sur le terrain, l’Yverdonnois entend bien gagner ses jalons en tant qu’entraîneur à travers ce premier défi qui s’offre à lui. En attendant la fin de saison, il espère d’ailleurs encore voir son équipe obtenir la promotion à l’échelon supérieur. « A l’heure actuelle, que ce soit sur le rectangle vert ou sur tapis vert, nous méritons cette promotion. Aujourd’hui, nous ne pouvons qu’espérer qu’Yverdon Sport soit une formation de Challenge League la saison prochaine. Cela donnerait un énorme élan footballistique dans tout le Nord vaudois. » Et le président, Mario Di Petrantonio, de conclure : «Florian est un joueur très particulier pour moi… Il est à mes côtés depuis le tout début du projet. Nous sommes pareil, lui et moi, nous respirons YS tous les jours. Je n’oublierai jamais lorsqu’il a prolongé son contrat avec nous: il me disait, la larme à l’oeil, que son souhait était juste qu’YS monte en Challenge League. C’est un moment qui restera toujours gravé dans ma mémoire. Je suis très content de l’avoir eu comme joueur, et je suis encore plus content qu’il reste à YS avec ses nouvelles fonctions. »

Le Club tient à remercier tout particulièrement Florian Gudit pour ses années dévouées à la « une » d’Yverdon Sport. Au-delà de son investissement sur le terrain, le milieu de terrain a toujours fait preuve d’un excellent comportement vis-à-vis du club et de ses supporters.

SOUVENIRS

On se remémore Florian Gudit à YS en quelques photos !

#AllezYS