La pause hivernale n’est certes pas encore d’actualité pour les Yverdonnois (ndlr: pour rappel, il reste deux matchs du second tour avant la trêve) il n’en demeure cependant pas moins possible de tirer un premier constat de ces quinze premiers matches de championnat: grâce à son récent nul obtenu du côté du Studio Eizmoos de Cham (2-2) samedi dernier, YS a terminé le premier tour de la Promotion League 2019-2020 à la première place du classement – en étant invaincu ! – avec 37 points au compteur et neuf unités d’avance sur son principal contradicteur, le FC Rapperswil. De quoi envisager l’avenir avec une certaine sérénité, même s’il sera primordial de négocier au mieux les deux dernières rencontres de l’année face à Bellinzone et au Stade Nyonnais.

Dans le canton de Zoug, l’histoire de la formation menée au score (à deux reprises, cette fois) s’est répétée, comme ce fut le cas dernièrement face à Brühl et Etoile Carouge. Et à nouveau, les Verts ont pu conserver leur invincibilité en ramenant un point de leur déplacement. Le début de match ne fut pas des plus parfaits, et cela s’est notamment ressenti dans la circulation du ballon. Le premier but des locaux est d’ailleurs intervenu rapidement par l’intermédiaire de Christian Miani (7e), lequel a pu tromper la vigilance du portier Kevin Martin d’une belle frappe croisée. Les Yverdonnois n’ont pas attendu longtemps avant de réagir, puisque l’égalisation est tombée cinq minutes plus tard grâce à un magnifique coup-franc de Caslei, dont la frappe brossée est passée par-dessus le mur pour finir sa course dans le petit filet.

Cette rencontre était également celle du remodelage dans l’effectif d’Anthony Braizat. Le milieu de terrain et ancien capitaine Florian Gudit, qui s’est remis de sa blessure, a notamment fait son retour dans le “onze” de départ après plusieurs mois d’absence. “Physiquement, c’était pas facile pour moi sur la fin. D’autant plus que j’ai écopé d’un carton jaune rapidement dans la partie, ce qui n’est jamais idéal pour un milieu de terrain. Il a donc fallu que je gère un peu plus par la suite, en faisant attention à ne pas commettre l’irréparable. De mon côté, cela fait un bien fou de retrouver le terrain après cette longue pause, même si j’aurais préféré le faire sur une victoire”, a expliqué le demi au terme de la rencontre. Frank Nioby, qui effectuait son deuxième match consécutif en tant que titulaire, a démarré la rencontre au poste de latéral pour la terminer comme milieu défensif. “C’est un poste auquel j’ai déjà joué lorsque j’étais avec les U23 du Congo. Lorsque le coach me demande de jouer, je donne le maximum, quelle que soit ma position.”

Florian Gudit
Florian Gudit (archives). (c)flashpress/allenspach

Le film de la deuxième mi-temps eut un air de ressemblance avec celui de la première. Bozic, du SC Cham, a rapidement inscrit le 2-1 d’une frappe puissante qui trompa un Kevin Martin pour le coup masqué par sa défense (56e). Puis, rebelote cinq minutes plus tard, puisqu’YS a égalisé grâce à une superbe reprise de volée de Ninte. Deux fois menée au score, cette équipe d’YS ne s’est jamais avouée vaincue et a su relever la tête. “Notre performance est convenable. C’était un match sans plus, sans éclats. Le point positif et il est à relever, c’est que nous revenons par deux fois au score. Maintenant, nous devons juste nous remettre au travail et viser six points contre Bellinzone et le Stade Nyonnais pour terminer l’année en beauté.” La fin de match aurait pu tourner à l’avantage d’YS, mais malheureusement personne n’a réussi à tromper le gardien Blättler. La rencontre s’est donc terminée sur ce score final de 2-2. Frustrant, mais YS termine donc le tour sur une série de 15 matchs sans défaite. Une prestation globale très positive pour les joueurs de la Cité thermale.

Le prochain rendez-vous d’YS sera dimanche 10 novembre, où l’équipe se déplace au Stadio Communale pour y affronter le FC Bellinzone à 14h00. Un car est organisé au départ d’Yverdon par nos deux groupes de supporters, les Verts-Play et la Section Lac. Toutes les informations sont disponibles ci-dessous. Allez YS !