Kevin Martin, portier d’Yverdon Sport, s’est livré la veille de la troisième rencontre de préparation contre le Stade-Lausanne-Ouchy (samedi, 11h). Il évoque l’état de forme du groupe et son état d’esprit.

YS : Kevin, tout d’abord quel bilan pouvez-vous tirer de ces deux premiers tests, face au FC Sion et au Servette FC ?

Kevin Martin : Ce fut deux bons premiers matchs. Avec les nombreux changements dans l’effectif, il n’est pas forcément facile d’avoir les mêmes automatismes qu’en fin de saison. Contre Sion, nous avions eu une charge d’entraînement importante avant la rencontre. Mais l’équipe a bien travaillé, tout comme elle l’a fait contre Servette. Dans ce deuxième test, nous avons connu une première période un peu plus compliquée. Mais nous avons défendu en groupe, de manière compacte, et avons su rester solides défensivement.

YS : La deuxième période contre Servette est d’ailleurs très encourageante.

KM : Tout à fait. Dans le jeu, on a montré des choses très intéressantes, notamment avec le ballon. L’adversaire a aussi fait tourné après la pause, ce qui nous a peut-être avantagé. Au niveau de l’intensité, ce sont des matchs qui peuvent que nous faire grandir. Ce n’est pas du tout le même rythme que ce que l’on avait l’habitude de trouver lors de nos dernières préparations.

YS : Même si cela reste un match de préparation, une victoire contre Servette est toujours bénéfique pour la confiance.

KM : Oui, d’autant plus qu’il s’agit d’une nouvelle saison pour nous, avec de nouveaux joueurs et ceci dans une nouvelle catégorie de jeu. Le public présent mardi a eu du plaisir à suivre cette rencontre, et nous souhaitons leur en donner encore pour les prochains matchs.

YS : Vous venez de terminer vos deux premières semaines d’entraînement. Comme vous sentez-vous physiquement ?

KM : On monte en puissance. Les joueurs qui faisaient déjà partie de l’équipe ont reçu des programmes individuels par le préparateur physique Romain, afin de rester en bonne forme malgré l’arrêt.

“Il y a un groupe très compétitif, mais je pense que chaque joueur a compris que l’état d’esprit du groupe devait passer avant la concurrence.”

Kevin Martin
Kevin Martin, ici lors de l’entraînement.

YS : Et quel est l’état d’esprit du groupe ?  

KM : Le groupe vient très bien. On commence à se connaître, à travers de nombreux échanges sur le vécu de chacun. On souhaite avoir un état d’esprit similaire à ce que l’on avait la saison dernière. Il y a un groupe très compétitif, mais je pense que chaque joueur a compris que l’état d’esprit devait passer avant la concurrence.

YS : Pour vous, c’est aussi le retour à un rythme de joueur professionnel, avec parfois deux séances d’entraînement quotidienne. Qu’est-ce que ça vous inspire ?

KM : Ça fait surtout du bien ! Le club met tout en œuvre pour nous mettre dans des bonnes conditions, avec des entraîneurs qualifiés, des physiothérapeute, un responsable matériel, etc. Le suivi du staff est très professionnel. Nous jouons au football car nous adorons ça. Nous nous levons pour ça. Et aujourd’hui, nous avons la chance de pouvoir nous focaliser sur cette activité.  

YS : Demain, samedi, YS se déplace à la Pontaise pour affronter le SLO. Qu’attendre de ce troisième match de préparation ?

KM : Nous voulons continuer sur notre bonne dynamique. L’objectif est de se sentir toujours un peu mieux dans les jambes, de toujours aller chercher un peu plus. C’est une équipe que l’on affrontera en championnat, cela nous permettra aussi de nous jauger par rapport à cette catégorie de jeu.

© Photos : Flashpress/ Allenspach