C’est aujourd’hui que le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rendu sa décision quant à l’appel d’Yverdon Sport et du FC Rapperswil-Jona. Les deux clubs avaient contesté la décision de l’ASF prise le 30 avril 2020 d’annuler tous les championnats et coupes de la saison 2019/2020 – exceptés la Raiffeisen Super League, la Brack.ch Challenge League et l’Helvetia Coupe Suisse – et de ne pas établir de classements officiels pour ces championnats.

Le communiqué de presse du TAS fait l’état des lieux suivant: “Les arbitres du TAS ont considéré que le comité central de l’ASF était compétent pour prendre la décision contestée. Ils ont estimé que, au vu des mesures prononcées le 29 avril 2020 par le Conseil fédéral dans son Ordonnance 2 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus et au vu de la situation sanitaire à cette date, l’ASF n’avait ni violé ses règlements, ni agi de manière arbitraire en ordonnant à ce moment-là l’annulation du championnat de Promotion League et en décidant qu’il n’y aurait ni promotion, ni relégation.”

Yverdon Sport déplore la décision rendue ce jour par la plus haute instance juridico-sportive de Suisse. Le club estime avoir été lésé par les institutions sportives. Pour Mario Di Pietrantonio, il s’agit d’un coup de massue: “Tout le monde a reconnu que nous aurions pu défendre notre titre sur le terrain. Mais pour des raisons encore inconnues, du moins que j’ignore, on nous l’a refusé. On nous prive d’une ascension qui tous tendait les bras.”

Malgré la sentence, le comité travaille d’arrache-pied sur le montage de la saison prochaine qui démarrera le week-end du 15-16 août 2020, dans un Stade Municipal toujours en travaux, mais opérationnel.

Le club tient à remercier ses fidèles supporters pour leur soutien indéfectible tout au long de la saison, et plus particulièrement depuis l’annonce de l’annulation du championnat.

#AllezYS