Pour leur première rencontre amicale depuis près de quatre mois, les joueurs d’Yverdon Sport ont pris la mesure du Team Vaud M21 (5-0), hier au Stade Municipal. De bonne augure, une semaine seulement après la reprise des entraînements.

Les sourires qui se lisaient sur les visages, que ce soit ceux des joueurs d’Yverdon Sport ou de ses supporters (ils étaient 240 pour cette rencontre de préparation!), témoignaient d’un certain soulagement: celui de retrouver enfin les joies d’une opposition, quatre mois après la dernière rencontre amicale disputée par Yverdon Sport. Sous une météo radieuse, les hommes de Jean-Michel Aeby se sont imposés 5-0 face à Team Vaud, sans qu’il n’y ait grand-chose à redire. Tout d’abord parce que les Verts ont rapidement pris l’avantage dans cette partie grâce à Ali Kabacalman (5e). Ensuite parce par ce qu’ils se sont montrés solides défensivement, ne concédant que très peu d’occasions de but à leurs adversaires.

Les Yverdonnois se congratulent. Face à Team Vaud, ils ont rapidement pris l’avantage, creusant ensuite l’écart après la pause. © Photo : Flashpress/ Allenspach

“Après une bonne semaine d’entraînement, le mot d’ordre de ce match était le plaisir. Ce qui fut le cas, confiait le capitaine Mustafa Sejmenovic au terme de la rencontre. Cela fait du bien de s’imposer, même si on a eu un peu de mal à trouver nos marques par moments. Ce sont des sensations très positives de rejouer en équipe, après quatre mois d’entraînements individuels. D’autant plus sur une pelouse en si bon état.” Un sentiment partagé par l’entraîneur Jean-Michel Aeby: “Le but était de prendre du plaisir, notamment après une semaine d’entraînement éprouvante, essentiellement axée sur le physique.”

Triplé de Kabacalman

Face aux Lausannois, les Verts ont surtout fait la différence après la pause. Ali Kabacalman s’est particulièrement mis en évidence en inscrivant un triplé, à chaque fois grâce à des frappes imparables. Il a tout d’abord décoché une lourde frappe dévissée dans la lucarne, avant de placer deux tirs imparables du plat du pieds. Morelli (83e) et Bunjaku (86e) ont inscrit les deux dernières réussites pour YS.

Preuve que les automatismes ne se sont pas estompés, les trois premiers buts découlent à chaque fois de la même combinaison: passe, remise, et tir. Une première fois, Ninte a parfaitement créé le décalage, avant que, sur la deuxième et troisième réalisation, ce soit au tour de Bunjaku de remettre intelligemment en retrait à son coéquipier.

Gentian Bunjaku (en vert) joue habilement le coup dos au but. Son rôle de pivot s’annonce d’ores et déjà précieux sur le front de l’attaque. © Photo : Flashpress/ Allenspach

Des signes encourageants

Lundi dernier, les joueurs ont été confronté aux traditionnels tests physiques. Des résultats qui ont particulièrement plu au staff d’Yverdon Sport. “C’est la preuve qu’ils ont bien bossé, détaillait Jean-Michel Aeby. Après une grosse période d’arrêt, il fallait retrouver certains repères. Et cette première partie est, dans ce sens, encourageante pour la suite de la préparation.” Une préparation qui se poursuivra mercredi avec une deuxième rencontre amicale face à Bulle (19h) au Stade Municipal.

© Photo : Flashpress/ Allenspach

#AllezYS