En ouverture de championnat, les joueurs d’Yverdon Sport ont battu le FC Sion II (2-0). Deux buts inscrits en deuxième période et qui sont venus récompenser la domination des Verts.

Le scénario de la rencontre entre Yverdon Sport et Sion II risque de se répéter plus d’une fois cette saison. Favoris du championnat aux côtés notamment de Bellinzone, Carouge, Rapperswil ou encore le Stade Nyonnais, les Yverdonnois sont attendus au tournant face à chacun de leurs adversaires. Du coup, en face, les formations risquent de développer un jeu défensif et très peu porté vers l’avant. Samedi, face aux Sédunois, c’est exactement ce qui a été observé, puisque les visiteurs ont évolué très bas sur le terrain, ce qui a contraint Mustafa Sejmenovic et ses coéquipiers à se montrer patients. La délivrance est d’ailleurs tombée peu avant l’heure de jeu (57e) des pieds de Gentian Bunjaku. Sur un ultime contre, Sergio Cortelezzi a pu doubler la mise (88e) et doucher définitivement les espoirs valaisans.

Entrés en seconde période, Nehemie Lusuena et Franck Nioby n’ont pas laissé respirer leurs adversaires.

Un FC Sion bien regroupé

YS a donc eu la possession du cuir durant la majeure partie de la rencontre. Dans un 4-2-3-1 bien en place, les hommes de Jean-Michel Aeby n’ont concédé que très peu d’occasions, eux qui ont véritablement gagné la bataille du milieu de terrain. En revanche, ils ont longtemps buté sur le bloc défensif adverse, comme le témoigne Gentian Bunjaku. “Nous avons affronté une équipe bien organisée et très regroupée, qui est également à l’aise techniquement. Dans ces circonstances, nous avons su nous montrer patients et avons été récompensés de nos efforts.”

Il aura donc fallu attendre cette 57e minute de jeu et un très bon pressing du latéral William Le Pogam pour débloquer la situation. Le Français, auteur d’une solide performance sur son côté gauche, a poursuivi sa course et servi intelligemment en retrait Gentian Bunjaku. Auteur cinq réussites lors des matches de préparation, l’attaquant d’YS n’a pas manqué l’aubaine face au portier Buchard. “Je suis très content de ce but, qui vient récompenser le travail que j’ai effectué durant le confinement. Maintenant, ce n’est qu’un but, mais aussi qu’un match. Et on a pu remarquer que ce n’est pas le même rythme que lors d’une rencontre de préparation.”

Gentia Bunjaku a pesé sur la défense du FC Sion II.

Sur le bon chemin

YS aurait pu rapidement doubler la mise. Ninte, par deux fois, s’est notamment retrouvé en bonne position, lui qui a trouvé la barre transversale sur son deuxième essai. Même avec une longueur d’avance, les Yverdonnois n’ont pourtant pas paniqué, le portier Kevin Martin ayant finalement passé une fin d’après-midi relativement tranquille. En contre, c’est finalement Cortelezzi qui a donné la victoire à son équipe de la tête, parfaitement servi par Mobulu. Cette fois, les Verts venaient d’assurer la victoire et de glaner leurs trois premiers points de l’exercice.

Auteur du 2-0, Sergio Cortelezzi était à la réception de l’excellent centre de Ridge Mobulu.

Gentian Bunjaku se montrait d’ailleurs satisfait de la performance de son équipe au terme des débats. “On se trouve bien, les connexions entre nous sont bonnes. L’équipe est sur le bon chemin, mais les rencontres s’enchaînent.” Les Yverdonnois se déplacent en effet à Bâle, mercredi, pour y affronter Black Stars (20h), avant de recevoir Köniz samedi (17h30). “On va tout faire pour aller chercher six points”.

Retrouvez la galerie photos du match:

© Photos : Flashpress/ Allenspach

#AllezYS