Compte-rendu de Dany Da Silva, gardien d’Yverdon Sport :

“On a fait une superbe entame de match, on mène 3-0 après 25 minutes. On avait tout pour bien faire. Au lieu de cela, on s’est un peu relâchés, on prends le 3-1 et à partir de ce moment-là on joue plus, on ne fait que subir le jeu adverse. On revient de la pause en se disant que l’on va mettre le 4ème goal pour tuer le match, et pourtant on encaisse le 3-2, puis le 3-3… À ce moment-là c’est difficile de se remettre dans le match et le doute s’installe. Heureusement que l’on a cette réaction et que l’on marque le 4ème. Ils ont encore l’opportunité de revenir dans le match en insérant ce penalty. Heureusement, ce jour-là, je fais l’arrêt qu’il faut. Dans tous les cas, je ne pense pas que l’on aurait mérité le match-nul contre Old Boys. C’est dommage car on s’est mis en danger pour rien, alors que l’on avait tout pour gagner ce match.

Je trouve que le groupe est bien ! Ce qui peut nous faire défaut c’est la concentration. On doit rester dans notre match pendant 90 minutes. On ne peut pas se permettre de jouer uniquement pendant 30 minutes… Si on joue l’entier du match tous à notre niveau, on constate que l’on gagne la majorité des matchs.

Le bilan du 2ème tour est globalement bon. Après, c’est sûr que l’on aurait voulu prendre des points contre Nyon, pour essayer de les déranger un maximum. Malheureusement, cela n’a pas pu se faire. Pour ce qui est des questions de licences, on ne doit pas penser à cela. On doit essayer de gagner les derniers matchs qu’il nous reste, et on verra bien ce qui se passera. Mais c’est clair que cela reste dans un coin de la tête, on se dit que l’on peut monter… On verra ! En tout cas je l’espère !

Allez YS !”

Compte-rendu d’Anthony Braizat, entraineur d’Yverdon Sport :

“Le match de samedi ne m’a pas plu. Bien sûr, je suis partagé entre la joie des trois points, c’est ce qu’il y a de plus important, et la déception du jeu. On a mis la manière pendant 30 minutes, c’était bien. Après on a bafouillé, on a perdu pied et on a terminé par une bonne révolte à la fin pour revenir. À 3-0, on s’est mis dans un fauteuil de tranquillité. J’ai dû les piquer un petit peu à la fin du match… Je les avais prévenus, l’équipe d’Old Boys venait de faire 4 matchs 12 points. Ils savent que l’on ne doit rien lâcher jusqu’à la fin !

Par rapport à la motivation il n’y a aucun problème. Les joueurs sont à fond. Après c’est l’humain. Il se repose sur ses lauriers, on arrive en fin de championnat et il faut dire qu’il y a aussi la fatigue… On s’entraine 4x par semaine depuis le 14 janvier quand même. On fait un bon 2ème tour, vu le contingent réduit et les départs, on fait un très bon deuxième tour. Maintenant, il faut comprendre le contexte dans lequel on est. Nous sommes à 10, 9 points et en fin de saison.

Un mot sur les gardiens ? Dany il a la confiance du staff. Depuis deux week-ends, il a été décisif pour l’équipe ! il sauve le face-à-face contre Stade et là, il arrête un penalty. Lui tout seul nous a gagné 3 points sur les deux derniers matchs. »

Copyright photo : Flashpress / Allenspach